Le Sortilège de la dague, Katharine Kerr

Publié le par Guenièvre

Le-Sortilege-de-la-Dague.jpg         Synopsis: Au royaume de Deverry, un jeune seigneur égoïste causa la mort de deux amants innocents. Rongé par le remords, il jura de ne trouver le repos qu'après avoir réparé ce tort. Quatre cents ans plus tard, ce prince est devenu le puissant magicien Persaunn et cherche toujours à expier sa faute. Dans la toile qu'il a tissée, il a attiré les âmes de Rhodry, prince exilé d'ascendance demi-elfe et de Jill, fille d'un mercenaire aux dons magiques insoupçonnés. Ensemble, ils devront poursuivre la longue quête de leurs destins cachés...

 

        Mon avis: J'avais déjà lu ce livre il y a deux ou trois ans, et je me souviens que j'y avais collé une étiquette "à relire"... Alors je me suis dit avant les vacances: pourquoi pas?

Il m'a suffi de lire à mi-voix les quelques pages qui introduisent le livre pour être happée dans ce monde magnifique. L'écriture de l'auteur est vraiment envoûtante, dans le meilleur sens du terme. Avec juste la touche de poésie nécessaire, on sent que ces premières pages ont été soignées!
L'idée de base est excellente, tout à fait originale, et bien développée. Le monde part d'une idée de cycle éternel, où les âmes des défunts se réincarnent. Cela permet de mieux découvrir le caractère des personnages, dont on retrouve les éléments principaux à chaque nouvelle vie. Seules varient leur éducation et leurs expériences.

Ces personnages restent le principal atout du livre: tous sont d'une grande profondeur. J'ai particulièrement aimé Jill, cette jeune fille à l'esprit si indépendant... Observer ses évolutions m'a enchantée, même si elle garde toujours les mêmes qualités d'une réincarnation à l'autre. Je me suis souvent prise à sourire, attendrie, lors d'échanges avec son père... Leur relation est vraiment magnifique, et Cullyn me paraît être un homme droit, attentif, respectueux de la liberté de sa fille.... Bref, parfait.

Après la mise en place du cadre, parfois un peu trop calme à mon goût (parce que je l'avais déjà lu), les péripéties commencent à s'enchaîner, et il devient absolument impossible de lâcher le livre.

J'ai également adoré l'ambiance générale: un peu sombre, mystérieuse, et surtout... celtique. Cette culture m'a toujours fascinée, et je m'y suis retrouvée plongée avec un grand plaisir. Rien que les noms propres, tous étranges, où on retrouve souvent des racines connues (comme Gwen) suffisent à dépayser, mais il faut aussi rajouter quelques noms communs (par exemple brigga) et surtout l'organisation sociale et les noms des dignités. Un pari complètement réussi à mes yeux.

Ce livre a donc été un coup de coeur pour moi. Je continuerai ma relecture des tomes suivants avec grand plaisir.

Coup de coeur

Publié dans Fantasy

Commenter cet article

Blanche 12/05/2012 09:00

Waouh !
Ton avis donne vraiment envie de découvrir cette petite merveille ! Hop, dans la wish-list

Guenièvre 13/05/2012 20:09



Merci Blanche, ce livre en vaut vraiment le coup... La traduction est parfois un peu déconcertante, mais c'est plutôt dans le second tome, que je suis en train de lire, que ça m'a marquée.