Victor ou Les enfants au pouvoir

Publié le par Guenièvre

Victor-ou-les-Enfants-au-pouvoir_portrait_w193h257.jpg          Représentation théâtrale

 

Pièce de Roger Vitrac, mise en scène par Emmanuel Demarcy-Mota au théâtre de la ville (place du Châtelet, à Paris), du 6 au 24 mars 2012...

 

          Synopsis: Victor fête ses neuf ans. C'est un enfant modèle, qui donne entière satisfaction à ses parents, et mesure 1m80. Mais le jour de son anniversaire, il prend conscience de sa propre précocité, et reproche aux adultes qui l'entourent tous leurs travers de façon implacable, parfois même violente, terrifiante...

Créée en 1928 parAntonin Artaud au Théâtre Alfred-Jarry, cette pièce n'a pas marqué les esprits à l'époque, malgré toutes ses qualités et le talent du metteur en scène. Il faudra attendre sa reprise en 1962 par Jean Anouilh pour qu'elle soit reconnue à sa juste valeur.

 

          Mon avis: L'affiche semble donner le ton de la pièce, avec ce visage d'enfant angélique, et pourtant ensanglanté...

Je me suis rendue au théâtre en ayant seulement lu un petit dossier contenant des informations concernant la pièce et la mise en scène. Cette lecture a été plutôt profitable, je pense que certains éléments m'auraient perdue, sinon.

Car il faut dire une chose: c'est une pièce déroutante. Certains éléments sont complètement surréalistes, comme la taille des enfants.

Le fond sonore, moderne, discret, correspondait tout à fait à l'esprit moderne de la pièce. Les décors étaient splendides, même si certains éléments m'ont passablement déconcertée (les racines des arbres, la pièce fermée par des murs transparents au début, les bassins remplis d'eau...) Je leur ai trouvé des explications possibles, sans pour autant pouvoir affirmer que c'était les bonnes, certaines me paraissaient des interprétations très libres, probablement trop loin de la réalité. Il faut aussi souligner le travail splendide sur les lumières, utilisées pour donner du relief au décor solide. Le jeu des ombres était très réussi (avec la pièce transparente au début, les ombres des racines à la fin...)

Quant aux acteurs... Ils étaient tout simplement remarquables, même dans des rôles aussi peu évidents que celui de Madame Ida Mortemart (interprétée par Laurence ROY),  bien que certains de ses passages auraient pu être plus comiques. Tous avaient un charisme et un jeu formidables...

Mais celui qui m'a le plus marquée, c'est bien sûr Thomas DURAND, acteur qui jouait Victor. La première chose qui m'a frappée, dès le tout début de la pièce, c'est sa façon de se mouvoir. Des mouvements d'une grâce, d'une fluidité de danseur. Pouvoir assurer ce type de jeu d'un bout à l'autre de la pièce dénote une résistance physique impressionnante (surtout soir après soir!). Cela correspondait tout à fait à son personnage enfantin, plein de dynamisme donc, mais aussi trop mature pour son âge. Il avait une diction correspondant à la fois à l'âge de Victor, mais aussi à son intelligence: tout le jeu indiquait l'enfant, mais pas ses mots, sauf lorsqu'il s'agit de reprendre des formules que des adultes ont utilisées pour lui parler (le "dada" m'a beaucoup amusée, en particulier).

La fin était un peu déconcertante, il y a d'ailleurs eu un moment de flottement, et des applaudissements ont commencé avant la véritable fin... D'ailleurs très impressionnante par sa simplicité, son dépouillement.

Je n'ai pas lu la pièce, mais je pense que celle-ci n'a pas été pleinement exploitée. La remise en question de la société, très présente dans l'oeuvre, selon le fascicule que j'avais lu n'était pas vraiment perceptible. Par contre, j'ai eu ce sentiment que l'univers s'était mis sens dessus dessous, c'était une très grande réussite sur ce point-là. J'avais aussi entendu dire que cela aurait dû être beaucoup plus drôle que ça, mais ne connaissant pas la pièce, je ne peux pas dire...

En conclusion, cette pièce était une très belle réussite. Divertissante, tout en faisant froid dans le dos. Je reste cependant nuancée, car certains éléments m'ont prise de court...

 

Pour voir le site du théâtre de la ville:

http://www.theatredelaville-paris.com/spectacle-victoretlesenfantsaupouvoiremmanueldemarcymota-346

Commenter cet article