Un avion sans elle, Michel Bussi

Publié le par Guenièvre

Un-avion-sans-elle.jpg

      Synopsis: Lyse-Rose ou Emilie ? Quelle est l'identité de l'unique rescapé d'un crash d'avion, un bébé de 3 mois ? Deux familles, l'une riche, l'autre pas, se déchirent pour que leur soit reconnue la paternité de celle que les média ont baptisée Libellule. Dix-huit ans plus tard, un détective privé prétend avoir découvert le fin mot de l'histoire, avant d'être assassiné, laissant derrière lui un cahier contenant tous les détails de son enquête.
Du quartier parisien de la Butte-aux-Cailles jusqu'à Dieppe, du Val-de-Marne aux pentes jurassiennes du mont Terrible, le lecteur est entraîné dans une course haletante jusqu'à ce que les masquent tombent......

      Mon avis: Ce livre m'a été recommandé par une amie qui m'en a dit le plus grand bien. Elle a même fait mieux que m'en parler: elle me l'a prêté. J'ai donc pu le lire, accompagnée par les autres membres de la Lecture Commune sur Livraddict, organisée par Anthracith (que je remercie!).
Le pitch de départ était très original: un nourrisson rescapé, une miraculée... Oui mais quel est son nom?
Voilà la question qui hante deux familles depuis 18 ans. La douleur de l'incertitude, le traumatisme de voir celle qu'on croit être sa soeur élevée par d'autres, au loin. Mais pour Lylie, l'inconnue, tout cela est insupportable en raison des sentiments qu'elle partage avec Marc. La justice a fait de lui son frère en la nommant Vitral. Mais partagent-ils vraiment un lien de sang? Leur coeur ont-ils pu se fourvoyer à ce point?
Voilà la question qui hante tout le roman. J'ai trouvé que les sentiments de Marc sont très beaux. Il ne s'agit pas tant de passion amoureuse qu'une impulsion viscérale qui le pousse à défendre la femme qu'il aime... comme une soeur ou une amante? Telle est la question.
La première moitié du livre ne m'a pas vraiment convaincue. Les problèmes et différents enjeux ne nous sont révélés qu'au fur et à mesure. Une partie de l'aventure est racontée par le détective privé, qui a enquêté, en vain, pendant 18 ans. J'ai détesté la manière dont il glissait des réflexions par-ci par-là: bien sûr, à cette époque-là, je ne savais pas l'importance de tel indice, ou de tel témoignage... Cette condescendance à l'égard du lecteur est exaspérante. Du coup, je n'ai pas aimé le personnage de Crédule (si si, Crédule GrandDuc est son nom).
En revanche, les autres acteurs m'ont beaucoup touchée. Mathilde, catholique convaincue, hantée par les regrets, usée par l'incertitude. Malvina, rendue folle par la certitude que sa soeur lui a été injustement enlevée. Nicole, maltraitée par la vie, avec des soucis d'argents mais une fierté et des convictions à toute épreuve...
Le suspense est bien présent pendant tout le livre. Les révélations viennent au compte-goutte, et sont souvent de fausses pistes, ou des impasses.
L'histoire d'amour est la meilleure partie du roman... C'est pour ça que j'ai adoré la fin...

En résumé, un livre qui me laisse mitigée. J'ai trouvé le déroulement de l'enquête menée par GrandDuc fade, inutilement alambiqué, malgré un début intrigant. Toutefois les autres personnages m'ont tous touchée, et l'histoire d'amour a ravi la fleur bleue que je suis. Un bilan plutôt positif, donc.

 

Les avis des autres participants de la lecture commune:

Stephanie-plaisir de lire

Stellade

achille49

Aurélie91

klo

Dareel
Marina
Nadou_971
Antracith
prettybooks
Diablesse2b 
Petite Fleur 
ilnyak1pas
didinegc
julianany
taramilka
Lydie et Ses Livres
Petitepom
Avenael
Cookies72 
merryfantasy

 

Lu dans le cadre du challenge Tout en couleur

 

Challenge Couleurs

 

Catégoriearc

Publié dans Romance

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

Lylou 16/03/2014 22:50


Au départ ça n'a pas été un coup de coeur, bien que la lecture était agréable et que j'avais hâte de connaître le fin mot de l'histoire, qui est-donc Lylie ??? Mais la fin a remonté mon avis sur
cette lecture, j'ai adoré ! Je retenterai peut-être l'auteur avec Nymphéas noirs.

Guenièvre 05/04/2014 12:17



Oui, moi aussi j'ai adoré la fin, mais pas assez le reste de l'histoire pour me plonger dans un autre livre de l'auteur! J'espère que Nymphéas te plaira!



Aurelie91 03/11/2013 21:17


J'ai bien aimé la façon dont l'histoire est racontée à travers l'alternance des points de vue. Par contre, on est d'accord le personnage de Crédule GrandDuc est détestable surtout quand on
apprend ce qu'il a fait au cours de son enquête. J'espère que tes prochaines lectures te plairont encore plus que celle-ci. A bientôt !

Guenièvre 03/11/2013 21:19



C'est vrai que l'alternance des points de vue donne un tension réelle à l'ensemble. GrandDuc m'est devenu insupportable!


Oui, moi aussi j'espère ;)


Merci de ton passage et à bientôt!