Les Dames du lac -Tome 1, Marion Zimmer Bradley

Publié le par Guenièvre

Les-dames-du-lac-1.jpg

      Synopsis: La légende du Roi Arthur et des Chevaliers de la Table Ronde n'avait, depuis longtemps, inspiré un roman d'une telle envergure, d'un pareil souffle. Et, pour la première fois, ce draine épique nous est conté par une femme à travers le destin de ses principales héroïnes. Bien sûr, Merlin l'Enchanteur, Arthur et son invincible épée Excalibur, Lancelot du Lac et ses vaillants compagnons, tous sont présents mais ce sont ici les femmes, exceptionnellement attachantes, qui tiennent les premiers rôles : Viviane, la Dame du Lac, grande prêtresse d'Avalon, Ygerne, duchesse de Cornouailles et mère d'Arthur, son épouse Guenièvre, Morgane la Fée, soeur et amante du grand roi...

S'appuyant sur plusieurs années de recherches, cette épopée envoûtante est bien autre chose qu'un roman historique de plus. Elle relate la lutte sans merci de deux mondes inconciliables, celui des Druides et des anciennes croyances défendant désespérément un paradis perdu et celui de la nouvelle religion chrétienne supplantant peu à peu rites et mystères enracinés au coeur de la Grande Bretagne avant qu'elle ne devienne l'Angleterre.

Au-delà du rêve et de la réalité, au-delà des passions tumultueuses, où l'amour charnel, loin de toute notion de péché, pouvait s'extérioriser librement, au-delà des intrigues de Cour, des larmes et du sang, voici une nouvelle et fascinante reconstitution de l'un des thèmes romanesques les plus impérissables de toute l'histoire de l'Occident. Eternelle histoire d'amour et de mort, vécue et ressentie intensément par celles sans lesquelles l'exaltante aventure des Chevaliers de la Table Ronde, opposant forces du mal et hommes de bonne volonté, n'aurait jamais existé.

 

    Mon avis:

 

... Que dire de ce livre ?...

 

Tout d'abord, je ne suis pas sûre de l’avoir aimé. Pourtant, il est incontestable que c’est un bon livre, débordant de péripéties, dans un monde rendu exotique par la religion ancienne des druides et la magie des prêtresses.

 

Mais voilà, toutes ces péripéties sont marquées par le malheur, et ce livre ressemble plutôt à une tragédie de Racine. A chaque fois qu’il leur est proposé un choix, les personnages choisissent la pire option. Et malgré toute notre envie de dire qu’il leur manque quelques neurones, on les comprend, et on sait qu’étant ce qu’ils sont, avec leur personnalité, défauts et qualités, ils ne pourraient pas faire le bon choix. Ils font le seul qui est acceptable, le seul qui leur paraisse envisageable, avec lequel ils peuvent vivre.

De fait, il est presque douloureux de les voir se fourvoyer. On sait les pièges dans lesquels ils vont tomber, on sait également qu’ils ne peuvent les éviter… Et lorsqu’ils succombent, on ne peut s’empêcher de les plaindre.

Ainsi, j’ai aimé tous ces malheureux personnages. Confrontés à la fatalité du destin, ils sont pourtant tous admirables, par leur force, leur conviction, que celles-ci soient bien ou mal placées. Mon personnage préféré parmi une formidable galerie reste Morgane. La plus forte d’entre tous, confrontée à des difficultés qu’elle peine à surmonter, au poids de ses remords et de ses doutes, malgrés lesquels elle affronte avec courage chaque nouvelle épreuve. Mais il faut aussi citer Ygerne, Viviane, Arthur, Guenièvre et Lancelot.

 

Il faut aussi que je dise que c’est un livre qui se lit lentement. Il faut digérer tous les malheurs des personnages entre chaque chapitre, et le style très riche de l’auteur ne permet pas d’enchainer les pages. De plus, le suspense est un peu amoindri, car on connait tous certains éléments de l’histoire, bien que ce récit permette d’en avoir une version bien plus précise.

 

Mais ce qui rend cette lecture agréable, en plus des personnages, c’est que le monde créé est fascinant. Les rites païens sont décrits de manière très précise, on s’y croirait. J’ai d’ailleurs l’intention de me renseigner sur les religions druidiques, afin de séparer la réalité historique de la fiction, ce qui en l’état est impossible. On sent les immenses connaissances de l’auteur derrière chaque paragraphe, et ses descriptions sont d’une précision infaillible.

Enfin, il faut aussi dire que le contenu de ce livre est plutôt dérangeant. Il convient tout de même de se souvenir que des siècles de christianisme ont formé (ou faut-il dire formaté ?) notre pensée. Ainsi, les feux de Beltane apparaissent… étrange, pour le moins qu’on puisse dire. Quant à l’inceste entre Morgane et Arthur, ou bien la scène finale (ceux qui ont lu le livre comprendront, j’en suis sûre, mon… étonnement ? incrédulité ?).

 

En bref, Les Dames du lac est un très bon livre, avec des personnages complexes, fascinants. Mais pour ma part, cette lecture a été longue et presque difficile par moment, en raison du poids de la fatalité que l’on sent peser sur tous. Malgré tout, l’atmosphère restituée par Marion Zimmer Bradley est d’une profondeur, et d’une précision qui la rendent parfaitement dépaysante.

 

 

 

Merci à Samlor d'avoir organisé cette LC! Les avis des autres participants:

Samlor

Yuya46

Riz-deux-Zzz

Publié dans Fantastique

Commenter cet article

totorosworld 16/02/2016 23:32

pour ma part, j'ai eu du mal à accrocher à la plume de l'auteur, mais j'ai aimé le contraste entre les croyances païennes et les débuts du catholicisme :)

lucilleyuuji 04/11/2015 10:50

C'est un livre qui me tente beaucoup car j'adore les légendes Arthurienne et ce que tu en dis m'intrigue encore plus ! Même si c'est plus ou moin long et plus ou moins dur à lire j'aimerai découvrir ce récit et m'en faire une idée ! ^^

Merci pour ta chronique !

Guenièvre 07/11/2015 16:04

Je pense qu'effectivement, quand on aime les légendes arthuriennes, c'est une très bonne lecture! J'espère que tu l'apprécieras, lucilleyuuji!

Anassete 16/05/2014 22:33


C'est vrai que le malheur qui s'abat sur les personnages est pas toujours facile à anticiper. Surtout quand on connaît déjà la fin de l'histoire et qu'on anticipe sur les conséquences de leurs
actions. J'crois que le dernier chapitre va être un sérieux coup d ethéâtre pour la suite.


Mais pareil, comme toi, les personnages et la prose m'ont beaucoup plu. Tu verras si tu tentes la VO un jour, c'ets plus fluide que la VF mais y a aussi ce charme ancien qu'on retrouve dans les
mots employés ^^

Guenièvre 17/05/2014 16:49



Les dernières lignes m'ont estomaquée... J'ai failli tomber de ma chaise :P


Après ce que tu m'as dit de la VO, j'ai tendance à penser que j'aurais eu moins de mal à lire, et que j'aurais pu avancer à un rythme moins pesant en Anglais.


En tout cas bienvenue sur la LC! :)



petitepom 19/03/2014 09:27


j'ai déja lu ce livre et son tome 2, j'en garde un bon souvenir, par contre le tome3 ne m'a pas plu, je compte relire prochainement ces 2 premiers tomes, en complément de la série "Merlin" que je
regarde actuellement

Guenièvre 05/04/2014 12:14



Ah oui, "Merlin", j'ai vu quelques épisodes, je compte m'y plonger dès que j'en aurai l'occasion! Bon, la LC du second tome est fixée pour fin mai, après ça je pourrai me faire un avis sur le
troisième tome, en espérant qu'il me plaira plus qu'à toi!


A bientôt!



Gilwen 03/03/2014 22:37


Oulala ça fait super longtemps que j'ai lu cette saga (il me manque d'ailleurs un ou deux tomes), mais j'avais beaucoup aimé à l'époque. J'avais beaucoup aimé les rites et l'univers
surtout. 

Guenièvre 03/03/2014 23:10



C'est vrai que tout ça est très bien décrit, et que ça donne envie d'en savoir plus! D'ailleurs, que penserais-tu d'une petite relecture? En LC?