Le Sortilège du dragon, Katharine Kerr

Publié le par Guenièvre

http://www.livraddict.com/biblio/couverture/couv24261959.gif        Synopsis: Rhodry, le futur seigneur d'Aberwyn, a été enlevé. Aux mains du Conseil Sombre, il est emmené dans le royaume de Bardek et réduit en esclavage. Mais son sort ne serait pas si terrible s'il n'était en réalité l'instrument d'un plan visant à attirer Nevyn, héraut des forces de la lumière, dans les griffes du Conseil. Salamander, le demi-frère de Rhodry, et sa bien-aimée Jill partent alors à sa recherche, se faisant passer pour des magiciens itinérants. Chaque heure compte et Jill, traquée, apprend tant bien que mal la maîtrise du dweomer. Nevyn tombera-t-il dans le piège dressé par l'Ancien ?

 

        Mon avis: Bon, je vais commencer par un point très désagréable, contre lequel je n'ai cessé de pester dans chacun de mes articles sur les tomes de cette saga: les fautes de logique, de frappe, voire d'orthographe qui émaillent la lecture. Je les mettrai volontairement sur le dos du traducteur, mais je trouve qu'on gagnerait à faire relire ce genre de livre: ce n'est probablement pas le seul coupable. Mon seul regret à propos de ce livre est de ne pas l'avoir lu en VO.

Mis à part ce léger détail proprement agaçant, j'ai été ravie par le début, qui reste dans le prolongement parfait du tome précédent. L'intrigue se déroule à un train de sénateur, sans être ennuyante pour autant: on a le droit à des déchaînements d'actions, entrecoupés de passages plus calmes.

Les personnages sont au rendez-vous, je les ai retrouvés avec plaisir. Je dois cependant dire que j'ai été un peu déçue: leurs sentiments n'étaient pas du tout assez développés à mon goût. J'ai enfin eu droit à quelques détails concernant Cullyn, mon personnage favori, mais pas assez malheureusement.

On finit par apprendre tout ce qu'il faut du dweomer, c'est une grande satisfaction. Les méchants qu'on attend depuis le début sont bien là... Peut-être pourrait-on souhaiter un peu plus d'explications à leur sujet: ils sont véritablement fascinants.

La fin était à la hauteur du reste de la saga très complète et sensée, et j'ai avalé ce dernier tome avec délectation. On sent que l'auteur a pris soin de donner une fin "finale": tous les personnages sont mentionnés, on sait qui est heureux... ou pas, dans quelles circonstances, etc.

En résumé, ce dernier tome apporte une conclusion tout aussi savoureuse que le reste, et je ne saurai que trop recommander ce livre, comme les trois autres qui le précèdent.

Publié dans Fantasy

Commenter cet article