Le Sortilège de l'Ombre, Katharine Kerr

Publié le par Guenièvre

Le-Sortilege-de-l-Ombre.jpg         Synopsis: Lancés dans la quête du Grand Joyau, la pierre mystique qui donne sa légitimité au roi de Deverry, deux mercenaires arpentent sans relâche les routes du royaume. Rhodry, seigneur exilé de la cour draconique d'Aberwyn, n'a pas encore découvert la haute lignée dont il est issu. Sa bien-aimée Jill, la maîtresse d'arme, n'a fait qu'effleurer les incroyables pouvoirs qu'elle porte en elle. Leur seule chance de réussir est de réunir les peuples humain et elfique, depuis longtemps ennemis. Mais les puissants sorciers d'Annwn n'entendent pas laisser s'achever ainsi leur emprise sur le monde et lancent à leurs trousses les messagers de la mort.

 

         Mon avis: Après avoir été enchantée par ma relecture du premier tome de cette trilogie, j'ai abordé celui-ci avec grande impatience. Je voulais lire la suite des aventures de ces personnages fantastiques immédiatement...

Comme dans le premier tome, l'action avait tendance à être un peu lente lors de la narration d'épisodes passés, des vies précédentes des héros. Mais ça reste quand même assez relatif: on y trouve bien assez de bataille à proprement parler. Dans le reste du livre, d'ailleurs, j'ai été complètement prise par l'action, de la même façon que dans le premier tome: le suspens grandit, et je ne souhaite qu'une chose: lire le troisième tome le plus vite possible. (même si je l'ai déjà fait il y a deux ou trois ans, je l'avais dévoré, si bien que je ne me souviens plus des détails, ou même des choses un peu moins annexes...)

J'ai retrouvé avec grand plaisir les personnages principaux du premier livre: Jill, Rhodry et Persaunn. Je dois cependant dire que j'ai été déçue par l'absence de Cullyn. Si mes souvenirs imprécis sont exacts, il me semble que cela sera réparé dans les deux tomes suivants... Quelques nouveaux personnages secondaires font leur apparition, comme le maître voleur (très sympathique), ou le maître de dweomer noir (au sujet duquel on souhaiterait vraiment avoir plus d'informations) et son apprenti. Le caractère de ce dernier est assez développé, mais je ne suis pas totalement convaincue... Je crois que je n'ai tout simplement pas adhéré à sa décision finale (je n'en dirai pas plus, par crainte des spoilers... chuuuut!).

Le monde fantastique était toujours aussi fascinant. On en apprend plus à son sujet, sur ses habitants... et surtout sur le dweomer, toujours aussi surprenant. C'est  une conception de la magie que je n'avais jamais rencontré auparavant dans un livre de fantasy, avec les gnomes, les différents plans (astral, éthérique...), les Seigneurs du Wyrd etc. Il en faut de l'imagination pour inventer tout ça!

Un petit point qui m'a gênée, alors que ç'a n'avais pas été le cas dans le premier tome: les quelques erreurs de traduction ou coquilles qui parsèment le livre sont agaçantes... Elles étaient déjà présentes çà et là dans Le Sortilège de la dague, mais cela ne m'avait pas spécialement marquée.

Enfin, dernière remarque: je ne comprends pas les titres! Peut-être suis-je obtuse, ou peu attentive, mais je ne vois aucun rapport (à part l'aspect marketing, bien entendu, ça c'est sûr qu'ils sont très accrocheurs). Un titre est sensé refléter le livre qui le porte, non?

En résumé, j'ai été très contente de ma lecture du deuxième tome, même s'il ne sera pas un coup de coeur au même titre que le premier. J'ai hâte de continuer, le tome suivant s'intitule Le Sortilège de l'aube.

Publié dans Fantasy

Commenter cet article