Le Cercle littéraire des amateurs d'épluchures de patates, Mary Ann Shaffer & Annie Barrows

Publié le par Guenièvre

Cercle-litteraire-des-amateurs-d-epluchures-de-patates.jpg        Synopsis: Janvier 1946. Londres se relève douloureusement des drames de la Seconde Guerre mondiale et Juliet, jeune écrivaine anglaise, est à la recherche du sujet de son prochain roman. Comment pourrait-elle imaginer que la lettre d'un inconnu, un natif de l'île de Guernesey, va le lui fournir ? Au fil de ses échanges avec son nouveau correspondant, Juliet pénètre son monde et celui de ses amis - un monde insoupçonné, délicieusement excentrique. Celui d'un club de lecture créé pendant la guerre pour échapper aux foudres d'une patrouille allemande un soir où, bravant le couvre-feu, ses membres venaient de déguster un cochon grillé (et une tourte aux épluchures de patates...) délices bien évidemment strictement prohibés par l'occupant. Jamais à court d'imagination, le Cercle littéraire des amateurs d'épluchures de patates déborde de charme, de drôlerie, de tendresse, d'humanité: Juliet est conquise. Peu à peu, elle élargit sa correspondance avec plusieurs membres du Cercle et même d'autres habitants de Guernesey , découvrant l'histoire de l'île, les goûts (littéraires et autres) de chacun, l'impact de l'Occupation allemande sur leurs vies...

       Mon avis: J'ai entamé ce livre pour son titre atypique, par curiosité. Malgré tous les commentaires élogieux que j'avais lu, je ne pouvais m'empêcher d'avoir une certaine appréhension: comment peut-on écrire plus de 400 pages sur un cercle littéraire des amateurs d'épluchures de patates?
Finalement, ces craintes n'étaient absolument pas justifiée. L'histoire commence en janvier 1946. L'Europe se réveille de son cauchemar éveillé, essaie de reprendre sa vie... C'est dans ce contexte qu'on rencontre Juliet, un personnage extrêmement sympathique, endurcie par les épreuves de la guerre qu'elle a vécue à Londres. Une femme forte, dont les seuls défauts sont un mauvais caractère et une impatience indomptables.
Le ton du roman, retranscrit par des lettres, est tour à tour léger, plein d'humour et de dérision, et terriblement sérieux. Juliet a l'esprit enjoué, vif, elle apparaît charmante dans ses lettres pleines d'affection. Mais le Cercle littéraire des amateurs d'épluchures de patates lui parle surtout, à sa demande, de la vie sous l'Occupation à Guernesey. Un sujet grave traité avec finesse, qui donne des passages extrêmement émouvants. On entend beaucoup parler des camps, de Stalingrad, de Londres. Mais je n'avais jamais lu de récit sur les Occupés. Leur sort comporte aussi son lot d'horreurs.
On lit, découvrant ce Cercle littéraire sympathique, avec ses membres excentriques dont certains sont un peu fous, d'autres adorables, d'autres encore d'une timidité maladive... Tous essayant de vivre avec leurs souvenirs de la guerre. De continuer. Sans leurs amis morts... Le futur n'est toutefois pas dénué d'espoir, et ce livre en est rempli. Malgré le sujet, la période, il ne fait pas broyer du noir, au contraire.

En résumé, j'ai passé un excellent moment, riant et pleurant tour à tour (enfin, j'ai ri bien plus souvent que pleuré). J'ai adoré tous les personnages; j'avais le sentiment qu'ils étaient autant mes amis que ceux de Juliet, que je les connaissais. Mon jugement est peut être un peu excessif, parce que je n'ai pas l'habitude de lire ce genre de livre. Mais pour moi, c'est un sans faute.

 

Coup de coeur

Publié dans Autres

Commenter cet article

RDVLittéraire 02/11/2015 19:47

Pour moi aussi, ce livre est un beau coup de coeur !!! J'en garde un excellent souvenir !!!

Guenièvre 03/11/2015 18:15

Oui, c'est une des pépites de mon firmament littéraire! Un objet livresque non identifié parmi les livres classiques et fantastiques qui constituent ma manne quotidienne... :)

Cassie 24/10/2013 09:24


Coucou


si tu peux te procurer la version audible, n'hésite surtout pas, c'est un petit bijou. Bravo pour ta chronique. ;)


 

Guenièvre 28/10/2013 21:12



Merci c'est gentil!


Après ce que tu m'en a dit, c'est sûr que je n'hésiterai pas si j'en ai l'occasion, Cassie. Je suis curieuse! ^^



Camille 13/10/2013 10:05


Hello ! Tu écris vraiment bien tes chroniques ! J'avais déjà entendu parler de ce livre et tu m'as donné encore plus envie de le lire :) 

Guenièvre 13/10/2013 17:00



Merci, c'est très gentil!


Tant mieux, tant mieux, c'est le but, et avec celui-ci tu peux te lancer les yeux fermés!



ZonEnWolk 12/10/2013 12:10


Je l'ai lu pendant l'été ! Un très beau roman. Je trouve que raconter une telle histoire à travers des lettres entre de nombreux personnages , comme les auteurs le font, tient vraiment du talent.
Les lettres se suivent, et on ne voit pas les pages défilées. :)

Guenièvre 12/10/2013 21:48



Tout à fait d'accord! D'autant que ces lettres sont très bien écrites et transmettent une atmosphère et des images très belles.


Merci de ton passage ZonEnWolk!